lancement d'année: "l'argent et nous" et AG du vivier

Une belle assemblée pour lancer le théme : "l'argent et nous" au Vivier, vivre l'AG et remercier nos amis qui quittent leur fonction : Bernadette Mankowski comme co-présidente Vivier-Pays de Mormal et François-Xavier Bailleux comme trésorier du Vivier.

Première partie : L’ARGENT ET NOUS

A. Exposé d’Elisabeth SaintGuily sur l’histoire de la monnaie+ doc.monnaie locale

Le troc qui a précédé la monnaie, limitait l’échange à 2 personnes : je te donne du raisin contre ton blé ; l’échange se faisait souvent dans le temps je te donnerai du raisin en automne mais tu me donnes ton blé cet été, ce qui correspondait à un crédit fait par l’agriculteur au vigneron qui avait donc une dette envers celui-ci. Dès le début de l’écriture et peut être même a-t-elle d’abord été inventée pour cela : on se sert de tablettes pour faire le compte des dettes. Tant que l’on en reste là, l’argent qui permettra d’être le symbole de la valeur des choses, va multiplier les échanges, donc les liens , donc la vie, et c’est bien ! L’invention de l’argent est une libération de l’échange « limité » que représentait le troc, une libération du joug de la dette. D’ailleurs la confiance est la base de l’échange et c’est pourquoi : financier, fiducier, confiance ont la même racine « fides »= foi ! Pourtant les chrétiens , les catholiques se « méfie » de l’argent mais cela tient peut être aux autres rôles que l’on a fait prendre à l’argent…

Documentaire sur la monnaie complémentaire locale :

Pour faire face à la crise financière, des groupements de citoyens se sont fédérés en associations pour créer et prouver qu’un système économique alternatif est possible. Développées localement, ces initiatives permettent aux citoyens de se réapproprier l’argent. La méthode : banir la thésaurisation pour privilégier la création de richesses par le mouvement constant des devises entre les prestataires. L’argent retrouve ainsi son rôle de moyen, et non plus de fin en soi. Il s’agit de trouver des entreprises et des associations sur un périmètre défini qui accepteront de se faire payer en une monnaie X qui ne servira que sur cette zone et donc encouragera la création et les échanges de la zone définie, comme cette monnai locale n’est pas spéculative, c’est donc un choix de la population qui l’utilise de lutter contre la spéculation et de favoriser la production et le commerce local ; il faut un cadre légal, une zone géographique définie et une fabrication de monnaie infalsifiable…mais les mairies ne sont pas toujours convaincues du bienfait de cette mise en œuvre qui bouscule un peu les habitudes.

B. Intervention de Marie-Pierre Dupont sur le Forum d’Arenberg

Le Forum de la finance éthique aura lieu le samedi 23 et dimanche 24 mars 2019 au site "creative mine"(site minier reconverti en site de communication/film/enregistrements...) à Wallers-Arenberg . Le Carrefour de l'Eglise en Rural (CER) et l'association "Le Vivier" soutiennent avec le CCFD cette initiative qui se veut être un "Davos à l'envers" pour lutter contre les paradis fiscaux, car l'encyclique "Laudato Si" nous parle du respect de la terre mais aussi du respect des hommes entre eux. C'est une initiative qui regroupe des personnes de tous horizons, et il y aura comme intervenants : Jerôme Blanc, Eric Bocquet(PCF), Antoine Deltour (lanceur d'alerte), Dominique Greiner(Assomptionniste), Alain Lamassour, Eva Joly(Ecologiste), entre autres. Il y aura aussi des temps de partages et une zone de stands d'initiatives de l'économie sociale et solidaire. Tous les stands devront mettre en valeur le thème "non aux paradis fiscaux" en portant la parole de leur groupe à ce sujet. Si cette perspective vous intéresse, nous vous remercions de faire publicité de ce Forum de la Finance Mondiale Ethique et Solidaire, pour qu'il y ait de nombreux participants. Celui-ci se veut vulgarisateur et réceptif de toutes les solutions concrètes que les gens pourraient apporter au dérèglement financier et pour au moins "conscientiser" la population par rapport aux conséquences sur la vie quotidienne des fuites de capitaux à l'étranger, dans les paradis fiscaux. : Contact :André Legrand du CCFD (legrand.andre2@wanadoo.fr)

C. Débat par groupes de 6

Questions : - Que puis-je faire moi, par rapport à cette dérive vis-à-vis de l’argent ? -que puis-je faire de manière collective, avec le Vivier, notamment ?

Ce qui est ressorti : Peut-on vivre autrement que comme l’on vit aujourd’hui ? Quels choix fait-on ?pour nous ? nos enfants ? nos petits-enfants ? Qu’ai-je besoin pour ma retraite ?On voit que des monnaies locales peuvent marcher par endroits, pourquoi ne pas essayer ? importance de la gratuité des choses et du bénévolat. Il y a une pensée sociale de l’Eglise qui peut être interessante à relire, notamment, Foi et Argent. Il serait nécessaire de s’intéresser aux micro-crédits. Qu’est-ce qu’un prix juste ? Question pratique : si un don est fait pour le Forum d’Arenberg ,y aura-t-il déduction d’impôts ? comment oriente-t-on l’impôt en tant que citoyen ?idée pour le forum ou autre : laisser les boissons à un prix libre permet parfois de récolter plus d’argent pour l’association. Quand des choix sont faits,ex : le transport gratuuit, quelles en sont les conséquences ? sur les budgets ? les changements d’habitude ?l’écologie ? cela fait –t-il bouger les gens ? comment définir la valeur d’une chose ? Essayer de toucher les plus jeunes pour plus d’éthique dans les choix de vie. On voit de graves précarités dans certains foyers avec ,pourtant des choix de consommation étonnants (appareils electroniques sophistiqués…), on ne dit pas non aux enfants. Pour l’épargne, de quoi ai-je besoin pour me sentir en sécurité ? aujourd’hui, quand on achète quelque chose ,il n’y a plus forcément la confiance. Le système financier et commercial apparait très opaque et on est perdu.La monnaie locale peut être une façon de voter (de même quand on achète aux AMAP). Pour les héritages, quand on a rien…il n’y a pas de disputes ! nos choix de vie sont importants : quelqu’un qui travaille trop pour avoir plus d’argent, divorcera peut être ensuite…quel sens à tout cela ? La reconnaissance sociale passe par l’achat de biens et prend souvent le pas sur la simplicité.

D. Intervention d’Yves Spriet par rapport à l’ Ancien Testament et aux Evangiles

La question de la dette est souvent repris dans la Bible, on peut souligner l’évocation de l’année sabatique qui proposait d’effacer les dettes , de tout reprendre à zéro, cette année là. Quel poids ôté alors pour beaucoup ! transformer le prêt en don, cela fait vivre en paix mais cela est-il souvent réaliser ? Dans l’évangile de Saint Luc, on peut s’arrêter sur l’impôt dû à César, où il est bien montré aux pharisiens qu’il y a 2 chemins séparés le spirituel et le temporel.mais dans Luc,16, Le Christ n’hésite pas à dire « faites vous des amis avec l’argent trompeur » autrement dit, les amis sont plus importants que l’argent. Matthieu nous dit que l’on « ne peut servir 2 maîtres », cela vient juste avant »laissez venir à moi les petits enfants » soit ce qui est fondamental reste »la priorité aux plus petits » ; si l’on prend l’évangile des « ouvriers de la dernière heure » on peut voir là aussi combien Dieu renverse les priorités., et c’est bon de le lire.

Deuxième partie : ASSEMBLEE GENERALE, RAPPORT D’ACTIVITES, MORAL ET FINANCIER

 Les 24 personnes présentes ont validé les rapports de l’AG du Vivier 2017/2018 Au niveau des membres du Conseil d’administration sont renouvellés pour 3 ans : Jean-Maurice Castelain, Nicolas Soyez, Jackie et Christian Delcourt, et François Tandonnet. La date du prochain Conseil d’administration sera envoyée par mail à l’ensemble de ses membres.

Troisième partie : TEMPS CONVIVIAL

Adieu à Bernadette Mankowski (co-présidente du Vivier-Pays de Mormal) et à François-Xavier Bailleux qui quitte sa fonction de trésorier

Article publié par Vivier • Publié Mercredi 17 octobre 2018 • 29 visites

keyboard_arrow_up