Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Marche de Pâques 2016

Avec les réfugié-e-s, touché-e-s au coeur, de l'émotion à l'action ! Plus de 50 participant-e-s pour cette marche de nuit de Maroilles à Prisches, en passant par Grand Fayt, Cartignies et Beaurepaire sur Sambre.

Nuit de veille régénérante vers... le mystère de Pâques

Organisée par les VIVIERS des pays d'Avesnes et de Mormal, la marche nocturne avait une double visée: d'abord vivre ensemble un temps fort de la vie chrétienne et puis rendre visible cette année la démarche d'accueil des Migrants, avec la foi qui vient en aide.

C'est dans l'église de Maroilles suite à la veillée pascale que la lumière leur fut remise.Dès lors une soixantaine de personnes, visages souriants,s'avancèrent dans l'obscurité, éclairés par la lumière... fragile. Sur le chemin, sous leurs pieds "les pierres roulèrent de côté" et en silence ou en parole, ils méditaient sur la destinée de tous les migrants sur toutes les routes du monde. Ils eurent aussi à accueillir l'eau, qui tombait du ciel à gros flots mais cette eau désaltèrerait toutes leurs soifs. De même, à l'accueil des paroisses de Grand Fayt, Cartignies, Beaurepaire, Prisches, la nourriture leur fut offerte en abondance : les témoignages touchaient les cœurs, la musique et les chants résonnaient avec émotion. Avec humilité, les uns devaient accepter leurs limites aussi. Puis l'ombre fit place au jour. A Prisches : au cours de la messe ils chantèrent ardemment "Ressuscito" et tous joyeux ce matin de Pâques, ils repartirent vers un horizon plus ouvert...

Bernadette MANKOWSKI
Marche de' P+oques (4) (Copier)

Article publié par Vivier • Publié Dimanche 27 mars 2016 - 20h05 • 672 visites

Haut de page