Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Economie Solidaire et Sociale et Citoyenneté

C. Lemoine accueillait "colibri", "le lien" et une sociologue à l'Université de Valenciennes

Nous avons participé à la conférence le mardi 6 juin 2017. Les intervenants étaient trois : Rémy Bartkowiak du groupe local « Les colibris » du Hainaut Valenciennois, Jean Lesage de l’association « Le lien » à Hautmont et Elisabetta Bucolo, Sociologue, Chaire en économie solidaire du CNAM Paris. L’auditoire était important .

 

1) Présentation des deux associations en quelques mots et exemples :

  • L’association Colibri (Rémy) a pour but de relier les gens et de les soutenir dans des actions: un pressoir pour les pommes a été mis à la disposition de tous ; il y a une notion de gratuité , de troc, de don qui prévaut. Elle soutient les Amap comme celle de la ferme du Major à Raismes, avec une volonté d’aider à la réinsertion, de lutte contre le gaspillage, de promotion du vélo…
  • L’association « le lien » (Jean) a créé un journal gratuit publié tous les 2 mois, un cycle de ciné-débat, et en réunions , réfléchit sur une gestion différente des municipalités et comment amener de la transformation dans la gestion communale à Hautmont.

 

2) Ce que nous a appris la sociologue.

Il existe 3 temps à la mutationpossible de la matrice:a.une  vie de la cité qui se transforme par des gestes du quotidien (que l’on retrouve bien avec les « colibris), b.une recherche d’explicitation des  mouvements  avec mobilisation de l’espace public par des manifestations, et des collectifs qui vont défendre une cause (on peut assimiler le « lien » à ce stade)c. la transformation par un projet de société mais aussi une volonté de changer le cadre institutionnel avec production de matrices d’actions différentes (lois, reconnaissance des nouveaux acteurs).

 

3) Echanges avec le public de la salle.

Très intéressants, les intervenants ont été surpris de voir dans le public autant de personnes engagées dans l’Economie Solidaire et Sociale autour de Valenciennes : notamment Jean Caudron, citant l’épicerie solidaire, Pain d’épices de Maing, ou Raphael avec Midi-partage, ainsi que le SEL (Système d’échange local) du Hainaut et le Querci-sel.

Il apparaissait cependant qu’entre « économie de réparation « »  ou « nouvelle économie » la zone d’ambivalence était encore importante. Il reste que la controverse est moteur pour avancer . C’est la synergie du collectif qui permettra de développer l’économie solidaire.

Cette conférence, riche de partages, nous a beaucoup interéssés.

Une  rencontre aura lieu le 6 juillet 2017 à 14h  avec pour thème « collectif d’acteurs » proposée par Valenciennes Métropole. Contact Caroline Vasseur :03.27.096.375,

 cvasseur@valenciennes-metropole.fr

 

Article de Jackie et Christian Delcourt

Article publié par Le Vivier • Publié Jeudi 22 juin 2017 • 54 visites

Haut de page