livre conseillé: "Je ne reverrai plus le monde" de Ahmet Altan

Un journaliste turc écrit du fond de sa cellule de prison. A l'heure du confinement des cris de solitude et d'enfermement qui résonnent.

Le coin-livres 
 
Jackie Delcourt de l’équipe CMR de Maing vous recommande la lecture du livre: -« Je ne reverrai plus le monde » (textes de prison traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes) de  AHMET ALTAN qui était rédacteur en chef d’un quotidien à Istanbul, jusqu’à ce qu’on l’arrête en 2012. Poignants, remarquablement maîtrisés, des allers-retours entre réflexions, méditations et sensations, expriment le quotidien d’un prisonnier mais disent aussi combien l’écriture est salvatrice pour survivre. Un livre de résilience exemplaire. Et s’il nous aidait dans ce confinement qui nous isole les uns des autres?... 
 

Article publié par Le Vivier • Publié le Mardi 12 janvier 2021 - 16h09 • 144 visites

keyboard_arrow_up