Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Programme d'été

Quelques idées de promenades bio..pleines de sens ! de bon...sens! et d'humour (comme à l'AFR!)

le Mardi 25 juil 2017

Dans l'Aisne et dans l'Oise

Voici des propositions de visites pour le cas où vous iriez dans l'Aisne ou dans l'Oise (Nous avons découvert ces lieux lors de notre formation AFR du 13 au 16 juillet 2017 et en avons été réjouis!) :

- Dans l'Aisne, à Brancourt en Laonnois, "Les jardins de Merlin": agriculture, permaculture, 0 dechets sur 3 hectares, construction d'une maison isolée bois et paille, serres, recherche de l'autonomie en énergie, (formés au Bec Hellouin)

- Dans l'Aisne, à St Gobain: épicerie bio"Bio Voas", fabrication et location de toilettes sèches, festival des "vers solidaires" assemblée citoyenne, système d'échanges locaux, Association pour le maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP)

-Dans l'Oise, à Longueil Sainte Marie, Jardin de l'association "L'Ame Ortie", Bruno, Marie et Carlos (jardin naturel et permaculture) et Christiane(amoureuse de la nature) proposent des animations: jardins partagés, permaculture et incroyables comestibles.

- Dans l'Oise, à l'Abbaye de ND d'Ourscamp, découvrez une abbaye à trois visages (selon les siècles) et ses ruines magnifiques et profite-en pour interroger le père Bernard Mutrici (à l'accueil de la boutique en général), sur le chauffage de l'abbaye (miscanthus produit par des agriculteurs locaux ou sur le chantier de rénovation de l'abbaye qui accueille des jeunes tailleurs de pierre (en école de production).

- Dans l'Oise, la brasserie artisanale St Médard à Compiègne, rue St Lazare, vous accueille généreusement. Philippe Cagniard a rencontré un Syrien, Fadi Saoud, qui a 35 ans, qui a fui son pays en guerre il y a 4 ans, avec femme et enfants. Ce manipulateur-radiologue en Syrie est devenu... brasseur grâce à la solidarité du brasseur solidaire qui "travaille pour transmettre son métier à des gens en mal de travail".

Car "Il est possible d'élargir de nouveau le regard, et la liberté humaine est capable de limiter la technique, de l'orienter, comme de la mettre au service d'un autre type de progrès, plus sain , plus humain, plus social, plus intégral.La libération par rapport au paradigme technocratique régnant a lieu, de fait,en certaines occasions, par exemple, quand des communautés de petits producteurs optent pour des systèmes de production moins polluants, en soutenant un mode de vie, de bonheur et de cohabitation non consumériste; ou bien quand la technique est orientée prioritairement pour résoudre les problèmes concrets des autres, avec la passion de les aider à vivre avec plus de dignité et moins de souffrances; de même quand l'intention créatrice du beau et sa contemplation arrivent à dépasser le pouvoir objectivant en une sorte de salut qui se réalise dans le beau et dans la personne qui le contemple.L'authentique humanité, qui invite à une nouvelle synthèse, semble habiter au milieu de la civilisation technologique presque de manière imperceptible, comme le brouillard qui filtre sous une porte close. Serait-ce une promesse permanente, malgré tout, jaillissant comme une résistance obstinée de ce qui est authentique?

Je vous dirai qui vous pose cette question, lors d'un prochain message!

Cordialement

Sylvie (pour Le Vivier)

Article publié par Le Vivier • Publié Mardi 25 juillet 2017 - 16h59 • 44 visites

Haut de page