Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Retour sur l'interlieux de Champignelles (Yonne)

Une rencontre de 3 jours près d'Auxerre pleine de découvertes, rencontres, partages dans l'Eglise en Rural et un état des lieux du rural en France.

le Vendredi 11 mai 2018

Rencontre interlieux d’église en rural 11-13 mai 2018 Champignelles (Yonne)

Avec Sylvie, nous avons participé à la rencontre interlieux d’Eglise en rural, organisée par nos ami-e-s du Puits d’Hiver et du Pont de Pierre. Cette rencontre entre les différents lieux d’Eglise en rural comme le Vivier a lieu tous les 2 ou 3 ans.

Cette année, 9 lieux d’Eglise en rural étaient représentés et 3 s’étaient excusés. Nous étions donc une cinquantaine de personnes de tous âges, venant des quatre coins de la France. Les enfants avaient un programme adapté avec des animatrices. Et pour les adultes, ce fut un weekend riche aussi : Conférences débats, ateliers, moments de détente… Pour finir avec la messe du village, où nous avons échangé en petits groupes avec les paroissien-ne-s au moment de l’homélie. Une bonne idée pour entrer en contact avec les habitant-e-s du territoire !

Le thème de la rencontre était : Donnons du souffle à nos lieux ! En effet, nos actions et notre manière d’être participent au vivre ensemble dans le milieu rural. Et nous avons besoin d’énergie pour continuer.

Quelques nouvelles de nos amis :

Nous avons entendu le témoignage du Pont de Pierre, dans le Loiret, qui s’est engagé dans la démarche Eglise verte, de certification écologique progressive.

Au Puits d’Hiver dans l’Yonne, les Frères Missionnaires des Campagnes quittent la maison. C’est un tournant dans la vie de l’association, l’occasion d’échanger avec le diocèse d’une manière plus rapprochée et d’imaginer de nouvelles manières d’être en lien avec l’Eglise.

A la Mondée, en Isère, ils ont travaillé sur l’agriculture et l’alimentation, en faisant une enquête auprès d’agriculteurs, et une soirée débat intitulée « Qu’est-ce que je mets dans mon assiette ? ». Ils travaillent aussi sur la prévention du suicide en milieu rural, avec le milieu de la santé.

A l’Oustal dans les Pyrénées, ils ont interpelé les élu-e-s locaux sur la disparition des services publics en milieu rural.

A l’Horizon, dans les Vosges, ils ont participé à la création d’un projet de panneaux solaires sur un bâtiment agricole, en système coopératif (Société Coopérative d’Intérêt Collectif).

La Petite Vigne en Alsace travaille sur les territoires en transition vers un monde sobre et heureux.

Le Relais, dans le Loiret, travaille aussi sur l’alimentation avec des ateliers réguliers.

Pour le Vivier, nous avons parlé de notre fonctionnement sans maison, qui nous permet de nous rapprocher des gens en allant dans les différents villages.

 

Des intervenant-e-s de qualité :

Pierre-Antoine Landel, est chercheur en géographie à l’université de Grenoble Alpes, et ancien élu local. Il a fait une conférence sur l’avenir du rural. Il nous a encouragé-e-s à continuer nos actions, en allant dans le sens de construire des projets de territoire, avec d’autres organismes. En effet, les zones rurales vivent des difficultés mais elles sont aussi des lieux d’innovation sociale.

Joël Morlet et Odile Mack travaillent à la mission rurale de la Conférence des Evêques de France. Ils nous ont parlé de l’intérêt des évêques pour ce qui se passe en rural. Ils nous invitent à communiquer sur ce que nous faisons. Les rencontres interlieux comme celle-ci nous donnent une visibilité dans l’Eglise et dans la société. C’est bien.

Ils nous ont aussi invités pour un rassemblement d’église en rural, qui aura lieu les 24, 25 et 26 avril 2020 à Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme.

Jean-François Petit est assomptionniste et enseignant à la Catho de Paris en philosophie. Il connaît les lieux d’Eglise en rural depuis longtemps. Il se réjouit que nos lieux continuent d’être à l’écoute des besoins et des aspirations des gens, quelle que soit leur distance par rapport à l’Eglise. Il nous encourage à continuer de nous ouvrir !

 

Pour conclure :

Nous sommes rentrées de ce weekend un peu fatiguées, mais émerveillées par le fourmillement d’idées qui se concrétisent dans les différents lieux. Les temps conviviaux étaient particulièrement réussis, avec mise en jambe le matin au son de la musique de Maya l’abeille, spectacle de magie et de chorale le soir, buffets de produits locaux pour les repas. Un grand bravo aux personnes qui ont organisé la rencontre !

Nous avons proposé de préparer la prochaine rencontre interlieux avec nos amis du Carrefour Rural dans l’Eure, à l’Ascension 2021, en Normandie.

Une affaire à suivre donc !

Babeth

Article publié par Vivier • Publié Lundi 28 mai 2018 • 161 visites

Etat des Lieux Interlieux Champignelle

Télécharger le fichier "Etat des Lieux Interlieux Champignelle" (426 Ko)
contenu du fichier
Haut de page