Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Temps de Relecture: une soirée de "déplacements" vécue le 3/07/18

Comment avons-nous été amenés à être cette année des artisans de paix? Comment avons-nous été transformés dans ce que nous avons vécu? Nous nous sommes partagés nos découvertes, nos déplacements,puis Jésus avec la samaritaine nous a donné son message.

le Mardi 03 juil 2018 à 19h 30 Salle paroissiale de Le Quesnoy

       Nous avons parlé des protestants et des catholiques, de la rupture du Secours Catholique avec une paroisse, d'être artisan de paix par les arts, de l'accueil des migrants, du sport, des ciné-débats, du temps fort sur la paix à Arras, du passage café/partage aux accueils en médiathèques, de l'asso.Mosaïque...bref de la paix et de la guerre, dans notre vie de tous les jours...mais les colombes qui en sont ressorties étaient belles:

 

-" Nous avons essayé de mieux nous comprendre  lors de la soirée avec la communauté protestante".

 

- "Il est important de mettre les gens en relation, qu'il existe des négociations mais dans le respect des cadres (comme des règles lors d'un jeu)."

 

-"Faisons attention aux faux-prophètes: par ex, ceux qui affirment que la paix passent par le nucléaire".

 

-"Rencontrer l'autre mais en l'écoutant d'abord".

 

-" L'écoute et l'ouverture pour découvrir la richesses des autres".

 

-"Vivre en paix dans les familles, vivre la non-violence dans les rencontres".

 

-"la poèsie comme instrument de paix"

 

-"vigilance pour les générations futures pour les armes".

 

-"moments de paix: la réco, aller à l'essentiel, la rencontre, le mouvement"

 

- "Ouvrir la porte à des personnes inconnues nous bouscule, mais Yalla!"

 

- "Parler de la paix aux enfants est indispensable pour le vivre-ensemble en société".

 

Avec Yves Spriet, nous avons pris le texte de St Jean 4,1-42, pour découvrir que Jésus casse l'ordre établi en parlant à une femme (différence homme/femme), en parlant à une Samaritaine (juifs/samaritains relations impossibles), par rapport aux lieux saints (Jerusalem/ Mont Garizim, Quel est le Lieu de Vérité?), de l'âme et du corps (eau qui abreuve le corps/ eau vive qui abreuve l'esprit)... Ce qui fera de cette Samaritaine, une des premières missionnaires!

Tourner son regard vers l'autre permet de passer les clivages!

Cela demande une véritable conversion car combien de fois, au lieu de faire la paix, on s'approprie Dieu et on recommence la guerre, la dispute, le conflit (en famille, au travail, etc)

Quand on est attaché à nos vies, on a des difficultés à comprendre l'autre, il s'agit de se libérer de nous-même pour comprendre l'autre.

Il s'agit d'abord d'être VRAI (la samaritaine doit faire la vérité en elle-même).Il s'agit aussi d'être de vrais adorateurs "du Père en esprit et en vérité",plus loin et plus fort que le Temple. La volonté du Père est le véritable repas.

Jésus nous montre ainsi qu'il faut vivre la religion d'une autre façon: non comme un pouvoir, mais comme un instrument de paix.

Nous avons repris, pour terminer, le credo de Martin Luther King et le chant "Ecoute en toi la source"

Acceptons donc de nous "déplacer"!

 

Le Vivier

 

 

Article publié par Vivier • Publié Mercredi 25 juillet 2018 • 52 visites

Haut de page