Balade des chapelles et messe au rythme de nos pas

Dimanche 26 juin 2021 à Rosult, démarrait à 10h la balade des chapelles proposée par le Vivier-Pévèle en partenariat avec l'EAP de Rosult. Une trentaine de personnes ont suivi ce chemin au rythme de l'évangile de la fille de Jaïre.

Heureux de venir de quelques kilomètres à la ronde pour pouvoir faire un bout de chemin ensemble, nous avons trouvé ou retrouvé des visages venant du Quesnoy, de Valenciennes, d'Orchies, de Landas, de Brillon, de St Amand et...de Rosult! Venant de différents groupes: CCFD, pastorale des jeunes, EAP, solidarité-quartier, Vivier-Pévèle et Vivier-Mormal, nous avons pris la route!

Partis de l'église de Rosult, après la lecture de l'Evangile de Marc ch.5, v.21-43, en marchant, par deux ou trois ,nous avons tenté de repondre à trois questions que nous posaient Nicolas et Jean-Maurice:

-1). Quelles maladies, souffrances m'atteignent aujourd'hui?

-2). Comme Jaïre, quel chemin je prends, quel choix je pose pour aller à la rencontre de Jésus?

-3). Comment je me laisse toucher par la souffrance des autres?

Arrivés à la première chapelle dédiée à St Antoine et St François, nous avons pu lire ensemble la prière pour la paix de St François qui était placardée: "Seigneur, fais de nous l'instrument de ta paix..."

Nous sommes ensuite arrivés à une chapelle jouxtant un tilleul qui servait de gibetautrefois, les condamnés pouvaient dire leurs dernières prières dans cette chapelle, intégrée à unmur de cloture de ferme. Chacun a alors réfléchi à une personne pour laquelle dire une intention de prière.

La troisième chapelle était dans un triste état et chacun espère la voir changer d'allure à l'avenir. Nous y avons chanté ensemble; "la première en chemin" aidé par des membres de la chorale des p'tits bonheurs!

Pour être dans les temps, nous avons "oublié "la dernière chapelle prévue par Blandine et Vincent, pour rejoindre Yves dans l'église de Rosult où nous attendaient de jeunes musiciens pour vivre l'eucharistie.

Arrivés des quatre coins de l'horizon, nous sommes tous repartis le baume au coeur (sans avoir eu à recourir aux parapluies) et près à recommencer une prochaine fois!

Merci aux organisateurs et aux participants.

Le Vivier

Article publié par cmr • Publié le Mercredi 30 juin 2021 • 105 visites

keyboard_arrow_up