Fraternité missionnaire en rural

Que veut dire "être missionnaire en rural"? Marie-Thérèse Duthoit reprend les propos de Jean-Louis Legay, frère missionnaire, pour nous l'expliquer.

un cercle: Le Christ-les autres-le Christ en communiant à la vie des gens

 

Fraternité missionnaire en rural


Nous avons eu l'occasion de nous retrouver en avril, venus de toute la France et du Portugal et nous avons pris un peu de temps autour de la question:


Missionnaire, qu'est-ce que ça veut dire pour nous ?


Toute la mission est dite dans le double mouvement présent partout dans l’Évangile et souligné par nos fondateurs : « viens et va » et « va et viens » : appel de Dieu et envoi aux autres qui, eux-mêmes, nous renvoient à Dieu.
Trois points liés entre eux : l'esprit missionnaire, la vie fraternelle en communauté et la présence.


L'esprit missionnaire :
Il nous faut chercher à ne faire qu'un avec le Christ (…), regarder Jésus dans sa condition d'habitant d'un village, se laissant étonné, transformé par celles et ceux qu'il rencontre, gardant le souci de faire grandir.


La vie fraternelle en communauté :
Notre vie fraternelle est une priorité missionnaire. La mission n'est pas qu'à l'extérieur du prieuré.
La mission est présence, dialogue, libération.
L'annonce de l’Évangile se fait par toute la vie, (…) avec le désir d'éveiller (ou de réveiller) ou d’être avec les gens, faire corps, être du dedans, non de l'extérieur. contempler la vie du Christ chez les gens.


Les acteurs : des pères missionnaires mais aujourd’hui des laïcs également, investis dans une mission

Quels fruits dans la relation aux personnes ?


La présence des Frères et des Soeurs peut contribuer à faire grandir une vie plus humaine et à faire mûrir des fruits qui ont goût d’Évangile.
Contempler la vie du Christ chez les gens

Quels fruits dans la relation à l’environnement ?


Nous sommes nés dans un rural en pleine transformation (…).Vivant dans ce monde, durant ces années, nous avons trouvé notre place, fait des choix pour la mission, et nous nous sommes ajustés à l'évolution, non pour la suivre, mais pour « être avec »
en fidélité à notre charisme.


Quelques attitudes :


-Pour communier à la vie des gens, il faut la connaître
-Pour ouvrir des chemins nouveaux dans des associations, des paroisses, etc, il faut de l'audace, mais aussi une bonne dose de patience, de charité et d'humilité…


Quels fruits dans la relation à soi-même ?


Nous sommes des envoyés, et il est essentiel d'avoir un amour ardent pour le Christ, d'être touché par l'urgence de la mission.


Quels fruits dans la relation à soi-même ?


Nous sommes des envoyés, et il est essentiel d'avoir un amour ardent pour le Christ, d'être touché par l'urgence de la mission.


Quels fruits dans la relation à Dieu ?


L’aller vers le Christ puis vers les autres qui conduit au retour vers le Christ


Ce texte est issu d'une intervention du Frère Jean-Louis Lejay
(en italique dans le texte) qui nous explique un point important
du charisme des Soeurs et des Frères missionnaires des campagnes,
mais qui interpelle aussi chacun de nous.


Contact: Marie-Thérèse Duthoit  gmt.duthoit@orange.fr

 


 

Article publié par Le Vivier • Publié le Mercredi 18 septembre 2019 - 11h00 • 49 visites

keyboard_arrow_up