Pour 2022...Nul n'est sensée ignorer la joie!

Raphaël Buyse nous a confié des voeux de joie...

Allez, c’est ça que je vous souhaite en ce soir de Noël, à l’approche de 2022 : 

 une joyeuse année.

Mais entendez-moi bien : pas une année de fanfreluches, de tralalas surfaits, de gazouillis ou de sourires convenus.

Pas une année de « moi moi moi».

Je vous souhaite une année de Joie, de petits bonheurs cueillis au jour le jour dans les surprises qu’offre la vie, surtout pas mis sous vide ou dans des boites de conserve pour les goûter plus tard.

Non, une année de joie à savourer ici et maintenant, comme une espèce de « click & joy »,   qui vous mette hors-vos-murs, hors-des-tombes mais surtout pas dans des faux-ciels !

Pas une année de regrets des joies d’hier, mais une année de joies à ramasser comme la manne d’autrefois dans le désert : il va falloir se mettre à genoux pour la repérer et nous aider à la cueillette et au partage.

On serait tellement sots de rester sur des « je n’oserai jamais ».

Ou des « ils n’en valent pas la peine » ou des « je n’en ai pas la force ».

Allez, aidons-nous à l’audace : 2022 n’en sera que meilleur !

J’appelle sur vous – sur moi aussi ! – cette Joie sereine qui – très mystérieusement – peut éclore dans les soupirs et même dans les larmes : on ne saura jamais très bien pourquoi.

Ça doit être un miracle : cela me parle de résurrection.

Je vous souhaite une année de Joie, une année de « vraiment soi » mais pas seulement « pour soi », une année de « et si… », une année de « pour » et une année de « oui » .

Une année de « pour qui » mais sans trop de « pour quoi ? ».

Une année pleine d’ « avec» et d’envies.

Je vous souhaite d’entendre, dans les petites choses du quotidien, le chant discret de cette Nouvelle qui n’en finit jamais d’être infiniment jeune : un évangile qui fait du bien.Je le crois vraiment : « nul n’est sensé ignorer cette joie !» Je vous souhaite donc, dans la Joie continuée de Noël, une année réveillée, une année envoyée. Une année essentielle. Une belle année, quoi. Pour vous, et avec d’autres… Raphaël Buyse

Article publié par cmr • Publié le Mercredi 05 janvier 2022 - 10h05 • 369 visites

keyboard_arrow_up