Entrer en Carême au Vivier-Pays de Mormal

C'est le mardi gras qui a permis de faire se retrouver l'équipe du vivier Pays de Mormal pour parler du carême et du partage.

C'est après des retrouvailles conviviales autour de quelques crêpes du mardi gras ,que nous sommes partis à l'oratoire pour partager autousr de l'évangile de Jean, ch.2 vers.13 à 25

13 Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem.

14 Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.

15 Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs,

16 et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. »

17 Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment.

18 Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? »

19 Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. »

20 Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! »

21 Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.

22 Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

23 Pendant qu’il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu’il accomplissait.

24 Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu’il les connaissait tous

25 et n’avait besoin d’aucun témoignage sur l’homme ; lui-même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme.

En utilisant le livret CCFD, nous réalisons que le corps du Christ après la crucifixion, devient le rassemblement de tous les hommes qui cherchent à mettre ensemble leurs

différences et leurs richesses multipliples...mais qu'il s'agit de faire CORPS!

et donc nous pouvons prier:

"Seigneur, permets nous, de réaliser que nous sommes membres d'un corps nouveau, memebre du corps du Christ"

OUI MAIS il s'agit de vivre en solidarité dès lors.

Florence propose le texte de méditation de la religieuse peruvienne Lucero Guillen, qui montre l'accaparement des terres en Amerique du Sud, et le saccage de la création, qui provoque le changement climatique, la diminution de la biodiversité et l'assèchement des terres...avec un texte qui se termine par ces mots:

Mais notre coeur nous dit que ce n'est pas le destin que dieu le Père veut pour ses enfants.

Après un temps de reflexion, nous avons confronté ce texte aux faits d'actualité très lié à la crise agricole pour la France et même l'Europe, et chacun a exprimé ce qui lui tenant à coeur  avant de reprendre la prière du pape Francois.

 

Prière au Créateur
Seigneur et Père de l’humanité,
toi qui as créé tous les êtres humains
avec la même dignité,
insuffle en nos cœurs un esprit fraternel.
Inspire-nous un rêve de rencontre, de dialogue,
de justice et de paix.
Aide-nous à créer des sociétés plus saines
et un monde plus digne,
sans faim, sans pauvreté, sans violence, sans guerres.
Que notre cœur s’ouvre
à tous les peuples et nations de la terre,
pour reconnaître le bien et la beauté
que tu as semés en chacun
pour forger des liens d’unité, des projets communs,
des espérances partagées.
Amen.


Prière du Pape François tirée de l’encyclique Fratelli Tutti, 2020.

Nous avons terminé sur le chant Ecoute la voix du Seigneur, Prête l'oreille de ton coeur....

SM

 

Article publié par cmr • Publié le Mercredi 21 février 2024 - 12h09 • 125 visites

keyboard_arrow_up